accueil
domaines de compétence
espace clients
espace collaborateurs
nos coordonnées
références
Cabinet de conseil en Organisation et Systèmes d'information
Nos consultants disposent de savoir-faire reconnus dans différents domaines de compétences qui répondent aux préoccupations majeures de nos clients.
Management de transition

Partenaire de la croissance et de la conduite du changement
Le recours au manager de transition se justifie lorsque l’entreprise traverse une période à fort enjeu : amélioration de la performance, projet stratégique à mener, évolution ou transformation de l'organisation, gestion de crise, rupture managériale, besoin des compétences d'un manager de haut niveau sans risque financier ni social ...
C'est l'assurance d'obtenir des solutions concrètes en un temps réduit, avec des coûts maîtrisés et un regard neuf et objectif.

Une dimension opérationnelle forte
Sa mission est avant tout opérationnelle, en confirmité avec la délégation qui lui est confiée. Il n'intervient pas en tant que simple conseil mais pour agir concrètement en fonction des objectifs qui lui sont fixés.
La mission du manager de transition se décline en quatre étapes principales :
- Etat des lieux et diagnostic
- Identification, priorisation et planification des actions nécessaires
- Mise en œuvre, suivi du plan d'actions et reporting
- Transmission (pour assurer la pérennité des mesures engagées)
Stratégie des systèmes d'information

Optimisation de la chaîne de valeur orientée client
Les Technologies de l'Information disponibles actuellement premettent d'assurer une rationalisation efficace des processus. Dans une logique d'optimisation de la chaîne de valeur orientée client, il est recommandé d'en exploiter le potentiel. Utilisées avec discernement, les TI facilitent l'élaboration de solutions inédites pour optimiser au mieux la chaîne de valeur.

Rationalisation des cycles
La stratégie du système d'information est indissociable de la stratégie d'entreprise et inversement.
Il existe 3 moyens pour améliorer sa rentabilité :
1. Accroître le nombre de ses clients
2. Améliorer la rentabilité de ses clients
3. Réduire ses coûts de fonctionnement
Lorsqu'il est rationnellement conçu, le système d'information peut être un contributeur actif pour chacun de ces points.

Connaître son marché et servir ses clients
Pour conserver durablement ses parts de marché et accroître la rentabilité client, encore faut-il connaître parfaitement ces derniers. Les outils de gestion de la relation client regroupés sous le sigle CRM, Customer Relationship Management, assurent un suivi clients de proximité, évaluent la potentialité de chacun afin de mieux les servir et les fidéliser.

Gérer ses ressources internes
La cohérence du système d'information interne est essentielle pour mieux en rationaliser le fonctionnement, accélérer les cycles et en assurer une gestion raisonnée fondée sur la maîtrise des coûts. Les progiciels intégrés, désormais connus sous le sigle ERP, Enterprise Ressources Planning, traitent ces questions de l'intégration, comptabilité-finances, production, Ressources Humaines, gestion commerciale...

Assurer la continuité de la chaîne globale fournisseurs clients
La fluidité de la chaîne globale est un enjeu stratégique. Livrer sans rupture, disposer d'une flexibilité suffisante pour ne pas handicaper l'innovation, anticiper les besoins sont autant d'atouts pour garantir une satisfaction durable. La gestion de la logistique est assurée par les outils de SCM, Supply Chain Management.

Pro-activité
Il n'est pas possible de tout automatiser et d'assurer un fonctionnement optimal en établissant des règles et des procédures. Faciliter la prise de décision dans une démarche de type pro-active est indispensable pour assurer le pilotage de la performance. La mise en oeuvre de la BI, Business Intelligence, et le déploiement des tableaux de bord de pilotage répond à ces exigences.

Intelligence collective
Le système d'information ne contient que les données formelles et structurées. Ce sont justement celles-ci que proposent d'analyser et de visualiser les outils de BI et les tableaux de bord de pilotage.
La mise en relation des "experts", la liberté d'échange et de publication, le partage, permettent d'exploiter la connaissance de l'entreprise et de démultiplier son efficience.
Urbanisation

Maîtrise de la complexité
L'urbanisation du SI est une méthode de la maîtrise de la complexité. L'urbanisme cible la réappropriation du SI par la maîtrise d'ouvrage. Pour y arriver, une compétence plus grande en matière de SI est nécessaire. Une meilleure communication maîtrise d'ouvrage - maîtrise d'œuvre pourra s'instaurer.
Une organisation performante dépend de l'optimisation de son SI dont la complexité est sans cesse croissante. Il faut maîtriser le SI pour pouvoir le moderniser : un projet d'urbanisation du SI parait parfois secondaire, pourtant il permet souvent de réussir ses autres projets.
Organisation et processus

Raisonner « flux » et non plus « service »
L’organisation par processus est une révolution pour l’organisation de l’entreprise. On ne raisonne plus en termes de départements mais en termes de flux de produits et de services à destination du client. On place véritablement le client au centre de l’entreprise.
Dans une telle organisation, les « services » conservent une fonction « métier ». A ce titre, ils apportent des ressources aux processus en termes de compétences, de moyens… Ils assurent le renouvellement des savoirs et savoir-faire métiers, gèrent les ressources humaines, investissent pour plus de performance dans le métier.
La mise en œuvre d’un tel projet est très difficile car elle touche à la base du fonctionnement de l’entreprise.
Gouvernance du portefeuille de projets

Sphères décisionnelle et opérationnelle
La gestion de portefeuille de projets appartient à la sphère décisionnelle. Si ses impacts opérationnels sont évidents, la gestion de portefeuille n’est pas dans la sphère opérationnelle. Les deux sphères ne s’opposent pas. Mais, dans la réalité, les liens entre décisions et actions ne sont pas si simples. Les interactions entre ces deux sphères ne sont pas toujours bien vécues, notamment par les opérationnels. Les difficultés de mise en oeuvre d’une démarche de gestion de portefeuille de projets dépendent en grande partie de l’acceptation de l’irruption du décisionnel dans l’opérationnel. Sans être bloquant, ce point ne doit pas être sous-estimé.
Direction de projet

Coûts, délai et qualité
Le Directeur de projet supervise la conception et la réalisation d’un ou de plusieurs projets. Il est présent de la phase de négociation préalable à la signature du contrat jusqu'à l'achèvement du projet. Il est également là pour définir le plan de qualité service, conseiller et assister les chefs de projets, notamment dans la définition des ressources techniques et humaines nécessaires à la bonne conduite du projet. Il est responsable du pilotage du projet dans le cadre des objectifs fixés et en assurant le respect des impératifs de coûts, délai et de qualité. Il anticipe les impacts des transformations et conduit l'accompagnement au changement.
Conduite du changement

Clé du succès
La conduite du changement, regroupe l'ensemble des méthodes, des techniques et des moyens qui vont être mis en œuvre pour accompagner une transformation dans des conditions optimales de réussite, afin d’aboutir plus rapidement aux résultats escomptés.
Elle concerne tout projet qui a un impact sur des personnes qui en vivront les effets. En d’autres termes, dès lors qu’un changement de comportement est attendu : nouveau savoir-faire, nouvelle attitude vis-à-vis des clients... Cela concernant tant le développement et la commercialisation d’un nouveau produit, l’implantation d’un nouveau système d’information, une réorganisation…
La gestion du changement permet d’obtenir réellement le bénéfice attendu des transformations souhaitées dans un climat propice. Elle est parfois une obligation pour les entreprises et s’inscrit dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux. Les changements sont une des principales causes de stress au travail.
La conduite du changement est un facteur clé de succès.